Pas une, mais des compatibilités Isobus.

  • Par garsdh
  • Le 14/07/2014
  • Commentaires (0)

Depuis plus de 10 ans, la norme ISO 11783 spécifie un même format et un langage commun entre les composants (capteurs, actionneurs, commandes, affichages…) des réseaux Bus CAN de nos engins agricoles. Les connectiques et les messages sont devenus identiques entre les automoteurs et les outils attelés. La promesse d’une compatibilité entre équipements, quelques soient leurs marques, était donc possible. Fini les multiples écrans câblés recouvrant la face droite de nos cabines. La normalisation ISO 11783 devait par exemple garantir la communication entre un récepteur GPS, une régulation d’outils et les performances d’un tracteur. On rencontre pourtant de nombreux supports commerciaux spécifiant : « Outils pilotables depuis le terminal ISOBUS de votre tracteur (sous réserve de compatibilité) ».

Boitier hardi hc5500                         Terminaux kuhn maxima fendt vario                           Boitier Berthoud

À la base la norme ISO 11783 contrôle uniquement l’interface en cabine sur les simples fonctions d’affichages et de commandes. Le développement très rapide des fonctions régulées chez les constructeurs a vite rendu obsolète le protocole de conformité de cette norme. Les interrogations techniques ont dépassé le discours d’une seule et unique compatibilité, sensée réduire les connections et simplifier l’utilisation des terminaux : Suis-je garanti de conserver toutes les fonctions de ma presse avec le terminal de mon prochain tracteur ? Dois-je acheter l’interface d’un épandeur d’engrais lorsque mon tracteur est compatible Isobus ? Les coupures de rangs de mon futur semoir seront-elles activées par GPS depuis un seul écran tactile en cabine ? La régulation électronique de mon pulvérisateur ne fonctionne pas lorsqu’il est connecté sur mon nouveau tracteur. Dois-je interpeler le SAV du tractoriste ou de l’outil attelé ?

L’association AEF qui regroupe des équipementiers et des tractoristes a défini des directives de compatibilités classées par fonctions.

Label de certification aef isobus

UT : Terminal Universel. Concerne la normalisation de base des interfaces pour l’affichage et la commande des outils.

TECU : ECU du Tracteur. Permet un accès de l’outil aux données de performances du tracteur (vitesse, régime…)

AUX-N : Nouvelles commandes AUXiliaires. Assure le pilotage d’un outil par une commande complémentaire au terminal (ex : joystick).

TC-BAS : Contrôleur de Tâches BASiques. Enregistrement des paramètres de travail. Il s’agit d’une documentation des chantiers au format .xml (temps, surfaces, doses, débit…)

TC-GEO : Contrôleur de Tâches GEOlocalisées. Il s’agit de la fonction d’enregistrement ou d’application en modulation intra-parcellaire. Utilisable pour relever des rendements géolocalisés, et adapter l’épandage d’intrants en fonction du potentiel de chaque fraction de parcelle.

TC-SC : Contrôleur de Tâches avec Contrôle de sections. Cette directive gère la coupure automatique de sections (ex : pulvérisateur, distributeur d’engrais) ou de rangs (ex : semoirs, bineuses) en fonction de la progression dans la parcelle.

TECU-A : Accès de l’outil à l’ECU du Tracteur. Dans cette configuration, ce n’est plus le tracteur qui contrôle l’outil, mais l’inverse. La transmission, le moteur ou le relevage peuvent être commandés en fonction des paramètres d’évolution de l’équipement attelé (ex : Baler Automation chez John Deere).

Prise haute tension ac dc plug

Un groupe de l'AEF travaille sur l'électricité haute tension embarquée.

Ipad vaderstad

Les tablettes seront-elles une réponse à la chimère de compatibilité totale, ou encore une interface supplémentaire ?

D’autres modules sont en cours de développement à l’AEF. Afin de valider les directives présentes sur chaque modèle des constructeurs, l’AEF a certifié quatre Isobus Test Center (TCI, REI, NTTL et DLG). Ces centres de certifications pourront labelliser les équipements et compléter les machines déjà présentées au dernier Agritechnica. L’AEF rend disponible sur son site le détail de toutes les compatibilités par marques et modèles. Il est donc facile de connaître les fonctions possibles avant l’achat d’un outil ou d’un tracteur. Enfin, en cas de dysfonctionnement cette base permettra d’identifier le module manquant, côté tractoriste ou côté équipementier.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau